post

BRANLE BAS DE COMBAT A LA FERME DES MAGUETTES !

13 Février, voilà nos premiers bébés…Aujourd’hui 19 février, nous en sommes à 41 ! et ce n’est pas fini… ça grouille ça grouille !

Les naissances se sont bien déroulées dans l’ensemble. Il a parfois fallu aider les mamans mais c’était pour la bonne cause ! Si les premiers jours ont vu arriver une majorité de petites femelles, le 16 février a été une journée folle…13 naissances, dont 11 petits mâles !

Nous voici donc avec 19 filles et 22 garçons… score encore provisoire. Il reste encore quelques grandes à mettre bas et toutes les petites nées à la ferme en février 2018 et qui vont à leur tour devenir maman. Autant dire que la saison démarre sur les chapeaux de roues.

Pour ceux qui seraient intéressés :

OUI, il est possible de venir voir les bébés… Tous les jours, l’après midi entre 14h et 17h.

OUI, il est possible de parrainer une biquette : venez avec un prénom et l’envie de rendre visite de temps en temps à votre filleule. Les dons pour son entretien sont les bienvenus (nous sommes toujours en phase de démarrage !) mais non obligatoires !

OUI, il est possible de réserver chevrette ou chevreau que nous ne garderons pas , si vous avez du terrain à faire entretenir ‘naturellement’ et l’amour des animaux… (n’oubliez pas que la chèvre est un animal qui a besoin de compagnie… un chien, un âne, une autre biquette… mais elle ne sera pas bien seule !)

OUI, il est aussi possible de réserver un chevreau à d’autres fins. Modalités à convenir ensemble directement à la ferme. 

Fin de semaine, nous allons recommencer à transformer le lait en fromages, yaourts et faisselles….Il y aura donc de la marchandise à la ferme dès le début de semaine prochaine et nous retournerons au marché fin de mois/début mars. 

Voilà toutes les dernières nouvelles… A très bientôt!

NOS MAGUETTES S’ARRONDISSENT…

Cela annonce, nous l’espérons, de beaux bébés.

Les premières naissances sont prévues à la mi-février.

Pour la continuité de notre activité, nous garderons une quinzaine de chevrettes. 
Petite idée pour nos fidèles clients et amis : Si vous le souhaitez, nous vous proposons de parrainer une chevrette.

Parrainer une Maguette, c’est :

  1. Lui trouver un petit nom sympathique et qui vous ressemble
  2. (facultatif) participer financièrement et à hauteur des possibilités de chacun à la bonne éducation de la petite.

En contrepartie, vous pouvez venir voir votre filleule à volonté (aux heures d’ouverture, bien sûr!). vous aurez un lien privilégié avec la demoiselle et vous pourrez, si vous le désirez, participer à certaines activités qui la concernent, ceci bien sûr dans le respect de nos règles de fonctionnement et de l’attention bienveillante que nous portons à nos animaux. 

Comme il y aura certainement également beaucoup plus de bébés que ce que nous pourrons garder, nous proposons également des chevreaux et chevrettes à ceux qui sont intéressés. Nous contacter pour les modalités en fonction de ce que vous souhaitez faire de votre chevreau/chevrette. 

 

post

LA FERME DES MAGUETTES VOUS ADRESSE SES MEILLEURS VOEUX POUR 2019

Bonjour à tous,

Voici la nouvelle année arrivée et l’occasion est belle de vous présenter nos vœux de bonheur et de prospérité pour 2019, mais également de donner quelques nouvelles… Oui, j’en entends certains dire que ce n’est pas trop tôt !!!

Le temps est passé très vite, cela fait plus d’un an déjà que l’aventure a commencé. Et si les nouvelles se sont faites rares ces derniers temps, c’est aussi parce qu’une année de démarrage, c’est énormément de travail… plus que ce que nous pensions sans doute ! Alors, nous avons priorisé… les biquettes d’abord, la production et la commercialisation ensuite, beaucoup de travaux en parallèle… et hop… plus de temps pour le reste !

Voilà, les excuses étant trouvées et exposées, passons à la suite !

La suite, c’est notre quotidien actuel d’abord : Les chèvres ont été taries fin novembre. Nous avons arrêté les marchés mi-décembre. Cela explique aussi que la disponibilité est redevenue possible !

Nos biquettes attendent des petits… presque toutes. Les naissances commenceront mi février. Ce sera alors le moment pour ceux qui ne sont pas trop loin, de venir nous rendre visite et s’émerveiller devant les bébés ! Nous reprendrons la commercialisation vers fin février/début mars en essayant d’élargir notre gamme avec la fabrication de Tome. Nous vous en dirons plus en temps utile. 

Et en attendant … Petite liste à la Prévert de notre activité :

  • – préparer la nurserie pour la nouvelle génération
  • – nettoyer de fond en comble le Labo et faire les finitions non achevées la saison dernière
  • – réviser la machine à traire et améliorer le process de traite
  • – aménager le lieu de vente
  • – chercher (et trouver!) de nouveaux débouchés pour vendre nos produits
  • – nettoyer, réviser, améliorer la vitrine du marché
  • – s’organiser pour la production de Tome
  • – préparer le Week end ‘de Ferme en Ferme’ pour accueillir nos nombreux visiteurs
  • – nourrir nos biquettes et les boucs 3 fois par jours 7j/7
  • – soigner nos biquettes et nos boucs : tailler les cornes qui poussent de travers, couper les onglons, veiller à leur bonne santé…
  • – nourrir nos ânes
  • – nettoyer alternativement la chevrerie, l’étable des boucs, l’abri des ânes
  • – se mettre à jour de la paperasse
  • – faire les travaux dans notre maison… ce pourrait être un chapitre en soi, mais nous ne nous étendrons pas sur ce sujet loin de l’activité qui vous intéresse !
  • – appeler le chien, chercher le chat … ou vice versa….
  • – et et et… 

Donc la trêve n’en a que le nom… plus de traite, plus de fromage, plus de marché… mais une activité toujours soutenue !

Voilà pour les petites nouvelles de la Ferme des Maguettes et de ses occupants à 2 et 4 pattes ! Nous gardons le cap (pour nous, ce n’est pas qu’une façon de dire….!!!) et espérons qu’après 2018, année du démarrage, 2019 sera l’année de la montée en puissance ! Nous y croyons fort… si tous vous y croyez aussi et contribuez par vos visites, vos commentaires, vos achats et votre goût illimité pour nos fromages à faire de ce beau rêve une réalité ! de notre coté, nous nous y emploierons avec toujours autant d’enthousiasme, de courage et de goût pour les choses bien faites !

A bientôt, avec, promis, des photos des mamans à gros bidons ou des premiers petits.